08 septembre 2005

La boutique Maille : le temple de la moutarde


A Paris et plus précisément dans notre huitième arrondissement, nous avons la chance de disposer d’une boutique Maille. C’est un rare privilège car il n’en existe que deux en France : l’une à Paris et l’autre à Dijon. Vous y trouverez toutes sortes de moutarde et de vinaigre. C’est un vrai temple de la marque ! Amateurs de sensations fortes et nouvelles, préparez-vous car vous y découvrirez des recettes inédites dans le commerce comme la moutarde au marc de bourgogne, la moutarde aux abricots secs et au curry, la moutarde au bleu, la moutarde au miel, etc. et les vendeuses vous seront de très bons conseils pour savoir avec quels aliments les marier. Vous pourrez également déguster les grands classiques de la marque sur un morceau de bretzel, ce sont trois moutardes fraîches vendues au distributeur. Les habitués arrivent donc avec leur pot en gré vide et se le font remplir. Un concept sympa !  Par ailleurs, la boutique Maille est idéal si vous souhaitez faire un cadeau original à quelqu’un car vous y trouverez des coffrets, des paniers, des pots en gré, des moutardiers en faïences entièrement décorées à la main, etc. En plus, les prix des pots de moutarde Maille sont très raisonnables et vous permettent de vous faire plaisir sans vous ruiner … Ainsi, vous verrez qu’au final la boutique Maille mérite le détour.


 L’histoire de la marque Maille


C’est en 1720 qu’Antoine-Claude Maille se fait connaître en tant que distillateur-vinaigrier et fonde la maison Maille à Marseille. La légende raconte qu’il aurait réussi à vaincre la peste qui ravageait à cette époque le Sud de la France par un vinaigre antiseptique. La chronique le  rapporte ainsi : « le sieur Maille invente le vinaigre des quatre voleurs dont les propriétés antiseptiques sauvèrent la vie à de nombreux habitants qui, par son emploi, parvinrent à éviter la contagion ». Très vite Antoine-Claude Maille se fait sa renommée en se lançant dans la fabrication et l’invention de vinaigres de toilettes pour les cheveux, les boutons, les vapeurs, nommés plus ou moins explicitement « vinaigre de Vénus », « vinaigre de virginité », « vinaigre à la Dauphine », … et très appréciés par les dames de la cour. Parallèlement, Antoine-Claude maille invente de nombreuses recettes de moutardes et se crée une réputation. En 1760, Maille devient vinaigrier distillateur des majestés impériales d’Autriche et d’Hongrie, en 1769 du roi de France et fournisseur officiel de Catherine II de Russie en 1771. La réputation de la marque dépasse donc largement les frontières françaises. En 1930, à la mort du dernier descendant des Maille, Philippe de Rotschild rachète la marque. Aujourd’hui, la production artisanale a disparu laissant place à la production industrielle mais le savoir-faire de Maille n’a pas été altéré et raffinement et qualité sont toujours de rigueur. Depuis 1952, l’entreprise n’a cessé de changer de mains. Elle appartient désormais et depuis 2000 au groupe Unilever et est présente dans une soixantaine de pays.


 Par Anne Lise

 

Les adresses des boutiques Maille


 La boutique Maille
6 place de la Madeleine
75 008 Paris

Ouvert du lundi au samedi de 10H à 19H

 

La boutique Maille
32 rue de la liberté
21 000 Dijon

Ouvert du lundi au samedi de 9H à 19H

 



  © Photo Paris8info 

 

 

Clin d'oeil

"Il n' y a que cette Maille-ci qui m'aille."

 

Les commentaires sont fermés.